Bridges to the future

Programme :

Secteur :

Enseignement scolaire

Action clé :

Action clé 2

Partenaires :

Lycée du Nord Wiltz – Luxembourg
Redruth School – United Kingdom
Berufskolleg Halle/W. – Germany
IISS T.Fazello Sciacca – Italia
Montessori High School Leeuwarden – Pays-Bas

Durée :
du 01-09-2015 au 31-08-2018
Descriptif :

L’idée du projet partait du constat que les pays européens rencontrent des défis similaires dans les domaines de la criminalité juvénile, de l’intégration et du décrochage scolaire, avec pour conséquence un nombre élevé de jeunes chômeurs. Alors que les pays européens essaient traditionnellement de trouver des solutions adaptées à leurs besoins nationaux, une approche européenne semble plus adaptée et plus efficace dans la résolution de ces problèmes.

Lors du projet, les partenaires ont «symboliquement» construit des ponts entre les jeunes et leurs idées pour arriver à élaborer des solutions européennes communes. D’où le titre du projet – Bridges to the future.

Chaque année, les partenaires ont travaillé sur un des trois sujets suivants : le décrochage scolaire, l’inclusion sociale et la délinquance juvénile. En ce qui concerne le décrochage scolaire, les élèves ont par exemple discuté comment les jeunes peuvent être empêchés à quitter l’école sans diplôme, comment ils peuvent être soutenus dans la recherche d’un emploi et comment des opportunités pour renforcer leurs chances d’employabilité peuvent être créées. Quant à l’inclusion sociale, les élèves ont adressé la question comment il pourrait être garanti que des personnes d’origines sociales, culturelles et/ou ethniques différentes puissent vivre ensemble de manière harmonieuse ? Ainsi que la question comment les concitoyens européens puissent être aidés à comprendre et à relever les défis d’un nombre croissant de réfugiés et d’immigrants. Le sujet de la délinquance juvénile a été abordé par les élèves à travers la question quelles étaient les raisons pour lesquelles certains jeunes sombrent dans la criminalité et comment faire pour prévenir la criminalité parmi ces jeunes, tant au sein qu’en dehors de l’école.

Activités :

Une réunion de préparation pour enseignants et une réunion transnationale pour élèves et enseignants ont été organisées annuellement. Lors des réunions transnationales, les analyses, études et produits réalisés par les élèves en cours d’année ont été présentés, discutés et complétés. Le monde politique et les associations qui ont participé au projet ont été invités pour s’informer sur les résultats obtenus et pour intégrer ces derniers, le cas échéant, dans leurs activités.
Après chaque réunion transnationale, une évaluation a été réalisée par le lycée d’accueil.
Dans chaque école partenaire, les résultats produits ont été présentés annuellement lors d’un B2F-Day auquel les parties prenantes, les autorités ainsi que la presse étaient toujours invitées.

Produits :

Des vidéos, affiches, jeux, statistiques, études, analyses et exemples de bonnes pratiques ont été présentés. Lors de la dernière réunion, une pièce combinant théâtre, danse hip-hop, chansons et graffitis, réalisée par les étudiants en collaboration avec des artistes, a été présentée.
De plus, un document de synthèse sous forme d’e-book, regroupant toutes les informations sur le projet, a été réalisé et une brochure a été réalisée et distribuée lors de la présentation finale à Wiltz.
Un site Internet permet de visionner les productions réalisées par les élèves.

Impacts :

Pendant trois années, des élèves de différents pays, de différentes nationalités et de différentes origines culturelles ont travaillé ensemble et ont partagé leurs connaissances. Ils ont réfléchi sur leur propre situation tout en développant une compréhension pour les autres.
Par ailleurs, le projet européen a permis aux élèves d’élargir leur vision européenne et de devenir plus compréhensifs, responsables et matures.
En outre, le projet a renforcé la collaboration entre les écoles partenaires du projet de même qu’entre ces dernières et les partenaires extérieurs avec lesquels elles ont travaillé pendant la durée du projet.

Perspectives :

À la suite du projet « Bridges to the future », les partenaires scolaires du projet ont décidé d’étendre et d’approfondir certains des sujets abordés par B2F. Ils ont ainsi lancé un nouveau projet européen intitulé “Let’s teach Europe”, projet dont l’objectif principal est de réaliser plus concrètement une production de matériel pédagogique au service d’autres écoles et lycées européens et internationaux.

Gallerie :
 

Follow us on   Instagram_simple_iconlinkedin-logos