Patrimoines - Paysages - Perspectives

Secteur :

Enseignement scolaire - Partenariat stratégique (KA201)

Partenaires :

Lycée Nic-Biever Dudelange (Luxembourg)
Romain-Rolland-Gymnasium (Allemagne)
Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val de Seine (France)
Istituto Istruzione Secondaria Superiore Vittoria Colonna (Italie)

Durée :
du 01-08-2014 au 31-07-2016
Descriptif :

La rencontre et la confrontation de trois réalités européennes différentes, représentées par les villes des trois lycées impliqués dans le projet étaient le point de départ d’une didactique et d’un apprentissage nouveaux.

Les élèves étaient appelés à transmettre à leurs partenaires la particularité de leur milieu, les caractéristiques fondant leur ville du point de vue architectural et urbanistique, mais aussi
économique et social.

Les objectifs du projet étaient :

  • une citoyenneté européenne mieux ressentie et responsable ;
  • l’amélioration des compétences numériques ; le renforcement des compétences linguistiques en FLE : “On n’apprend bien une langue étrangère que si on a quelque chose à y dire !” (Daniel Pennac) ;
  • savoir modéliser et présenter des informations complexes au niveau urbanistique, culturel et social ;
  • savoir travailler de manière collaborative en groupes transnationaux ; savoir questionner son propre environnement ainsi que celui des partenaires de façon critique, grâce à des catégories d’interprétation précises (cat. historique, artistique, …).

Il s’agissait enfin aussi de développer l’interaction avec le monde extérieur au contexte scolaire (le monde des entreprises, les représentants publics, le monde associatif, les citoyens).

La langue utilisée durant le projet était le français.

Activités :

Nous avons réalisé des activités à distance et des périodes de travail sur place. Nous avions recours à une didactique coopérative dans une démarche d’investigation (les élèves préparaient e. a. des interviews pour des personnages de relief de leur réalité locale ou pour de simples habitants, afin de regrouper des informations utiles sur lesquelles travailler, ils utilisaient des images et des films pour mieux représenter cette réalité, etc.). Des questionnaires et sondages réalisés à plusieurs moments-clés du projet permettaient de comparer l’évolution des connaissances et la variation d’opinions intervenues entre-temps.

Produits :

Il s’agit de productions réalisées par les élèves pour les 32 sujets différents, avec pour chaque sujet une description/explication, et le cas échéant le choix des outils employés ou encore des sources de documentation. Certains sujets sont par ailleurs accompagnés du scénario pédagogique qui a été appliqué.

Les produits des élèves sont en même temps autant de matériels pédagogiques exploitables par d’autres classes (cours d’histoire, d’histoire de l’art, de langue).

Impacts :

L’impact visé du côté des élèves était surtout une sensibilisation accrue à la diversité culturelle européenne et une nette amélioration des compétences langagières et numériques. Un autre développement visé était celui de l’autonomie des élèves et de leur confiance en soi.

Du côté des enseignants le projet devait permettre d’encourager les collègues à travailler davantage dans une approche pluridisciplinaire, de se lancer dans la didactique de l’enseignement par projets, et de se familiariser davantage avec les outils TIC.

À long terme ce projet Erasmus+ devrait contribuer au développement scolaire au niveau de la didactique et au niveau des outils numériques employés, à une prise en compte majeure de l’envergure européenne dans le contexte scolaire, et avoir un impact sur les choix en matière d’orientation des élèves impliqués à l’issue de leur parcours scolaire.

Perspectives :

C’est à travers le plan de développement scolaire propre à chaque établissement que seront valorisées et promues les approches du “project-based learning” qui a fait ses preuves dans le cadre de notre projet.

Un autre élément à ne pas sous-estimer ni à négliger est l’impact provoqué sur les enseignants mais aussi les élèves qui ont visité l’exposition du projet. Les uns et les autres aimeraient se lancer dans des projets certes à échelle moins ambitieuse que ne l’a été notre projet (avec plus d’une centaine de personnes mobilisées sur une durée de 24 mois), dans un premier temps à l’intérieur du cours régulier, voilà pourquoi ils nous ont contactés afin que nous leur prêtions main forte dans la mise en place des activités (pour les enseignants) et l’apprentissage des applications et outils (surtout élèves dans une approche peer-to-peer).

Gallerie :
Projet Projet
 

Follow us on   Instagram_simple_iconlinkedin-logos